S'enregistrer
Votre mot de passe vous sera envoyé.

De nombreux clones de Geometry Wars ont essayé de se faire une place dans le coeur des joueurs. Parfois très bon, parfois moins, c’est dans ce contexte quelque peu compliqué qu’Hyperlight EX est sorti sur l’eShop de la Nintendo 3DS. Réussit-il à combler les attentes d’un genre exigeant pour les gamers ? Réponse dans notre test Hyperlight Ex !

A la vitesse de la lumière…

Dans Hyperlight EX, le joueur contrôle un vaisseau dont la vitesse peut être supérieur à celle de la lumière. Ainsi, vous pourrez entrer en collision pour venir à bout d’obstacles et d’ennemis en tout genre. CatfishBlues Games a pris le parti de prendre les bonnes idées que l’on peut retrouver ici et là dans les shooters, en essayant d’y amener sa patte. Ainsi, outre l’aspect scoring inhérente au genre, et l’aspect arcade revendiqué, le vaisseau que le joueur contrôle pourra s’aider de nombreux boosts qui seront sur votre chemin, ce qui vous permettra de venir à bout de la majorité des ennemis sur votre écran, et ce, en quelques secondes. Vous en prenez littéralement plein la vue lors de ces séquences.

A genre exigeant, jeu exigeant.

En terme de contenu, Hyperlight EX nous propose trois modes. Le mode Arcade, assez classique dans ce genre de jeu. Vous pourrez ainsi progresser dans les différents niveaux s’offrant à vous avec quelques batailles endiablées contre des boss. Le jeu s’avère assez difficile, et il s’assume en tant que tel : il s’adresse essentiellement aux joueurs souhaitant relever un gros challenge. Il faut une bonne habileté et des réactions rapides pour ne pas voir le game over trop souvent. Les boss se révèleront souvent coriaces, avec des attaques diversifiées.

Outre ce mode, on retrouve un mode sans fin (Infinity Mode) ou le but et de faire à chaque fois une meilleure session que votre précédente partie. Ainsi, même si peu novateur, il est toujours agréable d’avoir un mode de ce style pour les compétiteurs.

Pixel’s Panic.

Enfin, un dernier mode répond présent : le « Panic Mode », essayant de tirer profit des possibilités offertes par la New 3DS. Malheureusement, ce dernier s’avère être assez injouable. Vous devez tenir votre console fermement à l’horizontale. Vous dirigez votre vaisseau grâce à l’inclinaison de votre New 3DS dans un sens ou un autre. Avec malgré tout de bonnes idées (des boosts éparpillés entre autres), la gestion des mouvements de votre véhicule reste toutefois très complexe à prendre en main.

D’un point de vue graphique, Hyperlight EX s’en sort très bien avec des effets propres pour le genre. La 3D peut également être de la partie si votre estomac et vos yeux suivent le rythme. Petit bémol : l’OST n’est pas au niveau de la finesse des pixels. On l’oublie vite, que ce soit en bien, ou en mal.

Test Hyperlight EX
Hyperlight EX s'avère divertissant pour les fans de ce genre. Et c'est déjà ça. Le côté scoring assumé plaira à la plupart des amateurs de défis. L'aspect visuel n'est malheureusement pas sublimé par une OST que l'on oubliera bien vite.En revanche, Hyperlight EX ne s'adresse pas à tout le monde. Sa complexité et sa difficulté mettront vos nerfs à rude épreuve ! Soyez prévenus.
On a aimé !
  • Sa difficulté...
  • L'aspect visuel global.
  • L'aspect scoring assumé.
On a moins apprécié...
  • ... qui laissera de côté certains joueurs.
  • Une OST pas inoubliable.
7Note Finale
Note des lecteurs: (0 Vote)
0.0

Laisser un commentaire